Encyclopédie critique du genre – Corps, sexualité, rapports sociaux (sous la direction de Juliette Rennes)

Un instrument de travail clé pour cette approche sous la direction de la sociologue Juliette Rennes, enseignante-chercheuse à l’EHESS. Présentation de l’éditeur.

rennes_encyclopediecritiquedugenre

« Désir(s) », « Mondialisation », « Nudité », « Race », « Voix »… Les soixante-six textes thématiques de cette encyclopédie explorent les reconfigurations en cours des études de genre.

Trois axes transversaux organisent cette enquête collective : le corps, la sexualité, les rapports sociaux. Dans les activités familiales, sportives, professionnelles, artistiques ou religieuses, les usages du corps constituent désormais un terrain privilégié pour appréhender les normes et les rapports de genre. Les pratiques érotiques que les sociétés, à travers l’histoire, ont catégorisées comme normales ou déviantes occupent quant à elles une place inédite pour éclairer les articulations entre hiérarchies des sexes et des sexualités. Enfin, les inégalités liées au genre sont de plus en plus envisagées en relation avec celles liées à la classe sociale, la couleur de peau, l’apparence physique, la santé ou encore l’âge. Cette approche multidimensionnelle des rapports sociaux a transformé radicalement les manières de penser la domination au sein des recherches sur le genre.

En analysant les concepts, les enquêtes empiriques et les débats caractéristiques de ces transformations saillantes, les contributrices et contributeurs de cet ouvrage dessinent une cartographie critique des études de genre en ce début de XXIe siècle.

Tables des matières

Introduction. La chair des rapports sociaux, par Juliette Rennes, avec Catherine Achin, Armelle Andro, Laure Bereni, Alexandre Jaunait, Luca Greco, Rose-Marie Lagrave, Gianfranco Rebucini
Affects, par Sébastien Roux
Âge, par Juliette Rennes
Animal, par Flo Morin
Arts visuels, par Charlotte Foucher Zarmanian
Beauté, par Rossella Ghigi
Bicatégorisation, par Michal Raz
Bioéthique et techniques de reproduction, par Emmanuelle Yvert
Care, par Francesca Scrinzi
Conjugalité, par Fernanda Artigas Burr et Manuela Salcedo Robledo
Consommation, par Leora Auslander
Contraception et avortement, par Mona Claro
Corps au travail, par Natalie Benelli
Corps légitime, par Isabel Boni-Le Goff
Corps maternel, par Coline Cardi et Chiara Quagliariello
Culture populaire, par Keivan Djavadzadeh
Cyborg, par Delphine Gardey
Danse, par Violeta Salvatierra García de Quirós
Désir(s), par Mathieu Trachman
Drag et performance, par Luca Greco et Stéphanie Kunert
Éducation sexuelle, par Aurore Le Mat
Espace urbain, par Marianne Blidon
Filiation, par Sylvie Steinberg
Fluides corporels, par Nahema Hanafi et Caroline Polle
Gouvernement des corps, par Gwénaëlle Mainsant
Gynécologie, par Marilène Vuille
Handicap, par Pierre Brasseur
Hétéro/homo, par Sébastien Chauvin et Arnaud Lerch
Incorporation, par Martine Court
Inné/acquis, par Pierre-Henri Gouyon
Internet, par Marie Bergström
Jeunesse et sexualité, par Jean Bérard et Nicolas Sallée
Langage, par Alice Coutant
Mâle/femelle, par Priscille Touraille
Mondialisation, par Milena Jakšić
Mythe/métamorphose, par Anne Creissels
Nation, par Brice Chamouleau et Patrick Farges
Nudité, par Juliette Gaté
Objets, par Anne Monjaret
Organes sexuels, par Sylvie Chaperon
Parenté, par Olivier Allard
Placard, par Rostom Mesli
Plaisir sexuel, par Patricia Legouge
Poids, par Solenn Carof
Pornographie, par Mathieu Trachman et Florian Vörös
Postcolonialités, par Malek Bouyahia
Prostitution, par Clyde Plumauzille
Psychanalyse, par Adrienne Harris et Eyal Rozmarin
Puberté, par Laura Piccand
Queer, par Maxime Cervulle et Nelly Quemener
Race, par Lila Belkacem, Amélie Le Renard et Myriam Paris
Regard et culture visuelle, par Giovanna Zapperi
Religion, par Béatrice de Gasquet
Santé, par Anne-Sophie Cousteaux
Scripts sexuels, par Lucas Monteil
Séduction, par Mélanie Gourarier
Sport, par Anaïs Bohuon et Grégory Quin
Taille, par Priscille Touraille
Technologie, par Lucie Dalibert
Trans’, par Emmanuelle Beaubatie
Travail domestique/domesticité, par Caroline Ibos
Vêtement, par Pascal Barbier, Lucie Bargel, Amélie Beaumont, Muriel Darmon et Lucile Dumont
VIH/Sida, par Gabriel Girard
Violence (et genre), par Ilaria Simonetti
Violence sexuelle, par Alice Debauche
Virginité, par Simona Tersigni
Voix, par Aron Arnold
Les auteur•e•s
Index thématique.

Source : La Découverte

Témoignage vidéographique de Đoàn Thị Thùy Dương

Constat de la « facebookeuse » Thuy Duong sur la situation sociale et politique du Viêt-Nam sous la direction du Parti communiste. Plaidoyer pour une prise de conscience contre la dictature et pour la liberté d’expression. La parole libre d’une étudiante… désespérée et combattive qui a pris la lourde décision de refuser de se taire depuis la Norvège. Une invitation à l’action.

 

Mis en ligne sur la chaîne 28 (YouTube) et sur sa chaîne personnelle le 3 janvier 2017.

Suivre son interview à l’occasion de la journée des Droits de l’Homme (10 décembre 2016).

Forbes Vietnam : Bà Bùi Trân Phượng, Hiệu trưởng Đại học Hoa Sen

La rectrice de l’Université Hoa Sen à Ho Chi Minh-Ville dans le classement Forbes des femmes les plus influentes du Viêt-Nam. L’occasion de saluer l’œuvre éducatrice d’exception de cette historienne.

buitranphuong_forbesvnVỚI MỤC TIÊU LÂU DÀI XÂY DỰNG HOA SEN thành đại học phi lợi nhuận, bà Bùi Trân Phượng đưa đại học Hoa Sen từ trường cao đẳng bán công trở thành một trong những trường đại học đào tạo có chất lượng. Bà nhận giải thưởng « Vì sự nghiệp văn hóa và giáo dục » của quỹ Văn hóa Phan Châu Trinh năm 2013 vì đóng góp có hiệu quả trong nhiều năm qua góp phần đổi mới giáo dục đại học và cao đẳng tại Việt Nam.

Source : Top Viet Star

  • Liste complète des 20 Vietnamiennes les plus influentes sur l’infographie du journal de la Police : Công An

 

Christine Détrez : Les femmes peuvent-elles être de Grands Hommes ?

Parution en 2016 d’un petit ouvrage de Christine Détrez plein de vérités à rappeler. Le sous-titre précise le propos : « Sur l’effacement des femmes de l’histoire, des arts et des sciences ». Présentation de l’éditeur.

detrez_lesfemmespeuventellesetredegrandshommes

« Pourquoi les femmes ne sont-elles pas reconnues et célébrées à l’égal des hommes ? »

Le génie a-t-il un sexe ? Les femmes illustres font figure d’exception, en littérature, dans les arts ou les sciences, sans parler de la vie publique. Des lois garantissent pourtant l’égalité d’accès des deux sexes à l’école et à l’université, dont les filles sortent plus nombreuses et plus diplômées que les garçons. Comment alors expliquer qu’il y ait toujours si peu de femmes célébrées ? Pour donner la place qui leur revient aux femmes de talent, les initiatives se multiplient. Leur généralisation est indispensable pour construire une société égalitaire.

Christine Détrez est maîtresse de conférences en sociologie à l’École normale supérieure de Lyon. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages en sociologie de la culture et du genre.

Réf. : Christine Détrez, Les femmes peuvent-elles être de Grands Hommes?, Paris, Belin, coll. Égale à égal, 2016, 71 p.

Source : Belin

Autres ouvrages de cette auteure (sélection) :

Nỗi Đau Mất Đất (Bleeding Lands)

Reportage sur la question foncière et l’accaparement des terres par le pouvoir communiste au Viêt-Nam. Témoignage sur les luttes paysannes de ces vingt dernières années. Présentation bilingue.

ỖI ĐAU MẤT ĐẤT là một phần của bộ phim phóng sự – tài liệu VƯỢT QUA NỖI SỢ HÃI.
BLEEDING LANDS is a part of the documentary series OVERCOME THE FEARS.

Do nghệ sỹ Kim Chi và Hélèna Lee cùng một số người yêu chuộng hoà bình và công lý cho dân Việt thực hiện. Nỗi Đau Mất Đất là bức tranh toàn cảnh của những vụ cưỡng chế đất xảy ra trên khắp mọi miền của đất nước.
Produced by artist Kim Chi and Hélèna Lee and friends who are passionate in the search for peace and justice to the Vietnamese people. BLEEDING LANDS is the panoramic view of the land confiscation miseries occurring in all regions of Vietnam.

30 phút có thể là quá dài để bạn kịp lướt mắt qua trên trang Facebook. Nhưng nó lại ngắn vô cùng so với khối lượng phim khổng lồ mà nó được gạn lọc. Nó cũng ngắn vô cùng so với hàng triệu giờ đau khổ mà những người dân oan bị cướp đất đã phải trải qua.
30 minutes may be too long for a glance on Facebook. But it is too short compared to the huge numbers of footage being extracted from. It is also too short compared to the million painful hours that the poor people who lost their lands have been suffering.

Cấn Thị Thêu và Dương Nội, Đoàn Văn Vươn và Tiên Lãng là hai trường hợp điển hình.
Can Thi theu and Duong Noi, Doan Van Vuon and Tien Lang are the two highlighted cases.

Đây không phải là những thước phim hoàn hảo vì nó đơn thuần được quay lại bởi cán nạn nhân trong cuộc, nhưng những thước phim này là vô giá bởi nó được trả bằng máu của chính họ.
These are not perfect footage because they were simply recorded by the victims of the cases. But they are priceless for being paid by their own bloods.

Expériences transnationales