Archives de catégorie : Conférences

Écrire l’histoire des femmes et du genre : un projet scientifique collectif, un parcours individuel – 21 septembre 2017

Annonce d’une grande conférence à l’occasion des trente ans de l’ENS.

Écrire l’histoire des femmes et du genre : un projet scientifique collectif, un parcours individuel

CONFÉRENCE GRAND PUBLIC
21 septembre 2017
Séance : 18h30

Lieu(x) : Site Descartes – 15 parvis René Descartes

Françoise Thébaud

Françoise Thébaud est professeure émérite de l’Université d’Avignon, codirectrice de la revue Clio. Femmes, Genre, Histoire, membre du LabEx « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » et chercheuse associée à l’Institut des études Genre de l’Université de Genève.

Histoire des hommes écrite par des hommes, la discipline historique a longtemps été pensée au masculin. Tissant l’individuel et le collectif, la conférence propose de retracer près d’un demi-siècle de développement d’un champ de recherches qui a peu à peu imposé le sujet Femmes puis les approches de genre.

Accessibilité : personne à mobilité réduite (accès total)

Durée : 1h30

Lieu : Amphithéâtre Descartes

Ne suis-je pas une femme ? Femmes noires et féminisme

Annonce d’une conférence intéressante.

Cette première session des « Rencontres du genre », organisée par l’ISH, sera consacrée à la parution de la première traduction française du livre Ne suis-je pas une femme ? de bell hooks* (éditions Cambourakis, 2016).

Vendredi 3 Juin 2016 – 17:00 à 19:00

ENS de Lyon, 15 parvis René descartes, Lyon 7e (salle F106)



Isabelle Cambourakis, responsable de la collection « Sorcières » aux éditions Cambourakis, présentera la collection dans le contexte plus large de l’histoire et de l’actualité de l’édition féministe. Nassira Hedjerassi évoquera le parcours biographique de Bell Hooks et les apports de son œuvre aux féminismes africains-américains.

NeSuisJePasUneFemme_ISH_2016

Intervenantes :

  • Isabelle Cambourakis, responsable de la collection « Sorcières » aux éditions Cambourakis, présentera la collection dans le contexte plus large de l’histoire et de l’actualité de l’édition féministe ;

  • Nassira Hedjerassi, professeure d’université en sociologie de l’éducation, évoquera le parcours biographique de Bell Hooks et les apports de son œuvre aux féminismes africains-américains et s’interrogera sur la réception très limitée des travaux de bell hooks en France.

Evénement organisé par : Marianne Thivend (LARHRA, Université Lyon 2) et Christine Detrez (Centre Max Weber CMW, ENS de Lyon)

*NDLR : le nom bell hooks est volontairement  tout en minuscules. Explications : Née Gloria Jean Watkins, elle choisit comme pseudonyme le nom de sa grand-mère maternelle, connue pour son franc-parler, en l’écrivant avec des minuscules pour mettre l’accent sur son travail plutôt que sur sa personne.

Source : ENS de Lyon // Institut des Sciences de l’Homme

Yuki Tanaka : Continuing Denial of the Victimization of Women. Japan’s military sex slaves in World War II – 1er Juin 2016

Annonce d’une conférence à ne pas manquer.

Continuing Denial of the Victimization of Women: Japan’s military sex slaves in World War II

Yuki Tanaka, Research Professor, Hiroshima Peace Institute, Hiroshima City University

Mercredi 1 juin | 14h00

Sciences Po-CERI

56, rue Jacob 75006 Paris (salle de conférences)

Dans le cadre du groupe de recherche Réflexion sur la violence de masse du CERI

En partenariat avec le Centre d’Histoire de Sciences Po et le programme PRESAGE-OFCE

Yuki Tanaka will describe the systematic sexual enslavement of women (the so called “comfort women system”) that was operated in Asia by the Japanese Imperial Forces during the Asia-Pacific War between 1931 and 1945. He will examine the distinctive characteristics of this system, comparing it with violence against women committed by forces of other nations, such as Germany and the U.S. during World War II and the post-war occupation period. He will also discuss the history of the movement that denies the existence of the Japanese military sex slave system and examine its roots in gender relations.

Discussant : Elissa Mailänder, Associate Professor, Sciences Po-CHSP

Chair: Karoline Postel-Vinay, Senior Research Fellow, Sciences Po-CERI

Responsables scientifiques: Claire Andrieu (Sciences Po-CHSP & CERI), Ariel Colonomos (Sciences Po-CERI), Riva Kastoryano (Sciences Po-CERI), Elissa Maïlander (Sciences Po-CHSP), Mario del Pero (Sciences Po-CHSP), Karoline Postel-Vinay (Sciences Po-CERI)

 

Photo credit: Action Images / Danny Moloshok Livepic.

EN APPLICATION DU DISPOSITIF EXCEPTIONNEL DE SÉCURITÉ, L’INSCRIPTION A CET ÉVÉNEMENT EST OBLIGATOIRE.

Source : SciencesPo

Cynthia Fleury – Les irremplaçables [vidéo]

La philosophe Cynthia Fleury présente son nouvel essai dans lequel elle décrypte la notion d’individuation, questionne le rôle de l’État de droit et souligne l’importance de l’éducation comme construction du sujet libre. Mise en ligne le 24 septembre 2015 sur la chaîne YouTube de la Librairie Mollat.

Suivre sa chronique sur le journal L’Humanité

Portrait de la philosophe dans Marianne, 13/09/2015 (par Aliocha Wald Lasowski).