Archives par mot-clé : documentaire

Phim tài liệu: Huyền thoại thanh niên xung phong

Diffusion sur la chaîne VTV1 du film documentaire « Huyền thoại thanh niên xung phong » (Les légendaires Jeunesses de choc) le 14 janvier 2015. Le film revient sur l’histoire politique et l’expérience de guerre de ces civils enrôlés et assignés à la logistique de guerre et au « nettoyage » du terrain de guerre. Un sacrifice immense au service de la guerre de réunification.

Bộ phim tài liệu « Huyền thoại thanh niên xung phong » sẽ được gửi tới quý khán giả xem truyền hình vào 7h30 ngày mai (14/1) trên kênh VTV1.

Trong lịch sử đấu tranh chống ngoại xâm của dân tộc ta, lực lượng thanh niên xung phong có mặt ở hầu hết các chiến trường gian khổ, tham gia xây dựng và bảo vệ các tuyến đường huyết mạch, vận chuyển hàng triệu tấn vũ khí đạn dược, lương thực, thuốc men, quân trang cho tiền tuyến lớn. Cũng từ đây, biết bao chàng trai, cô gái đã anh dũng chiến đấu và hi sinh vì độc lập tự do của Tổ quốc, lập nên bao điều kỳ tích và trở thành huyền thoại.

Hình ảnh những người thanh niên xung phong năm nào sẽ được khắc họa trong bộ phim tài liệu Huyền thoại thanh niên xung phong được phát sóng vào 7h30 ngày mai (14/1) trên kênh VTV1.

 Source : VTV, 13/01/2015.

Voir aussi sur VTV1 : PTL: Huyền thoại thanh niên xung phong

Les femmes pendant la guerre du Vietnam

Une vidéo réalisée par les élèves de 1ère ES du lycée Yersin de Hanoï dans le cadre des TPE. Date de publication 04/03/2011. Durée 05:55.


Les femmes pendant la guerre du Vietnam par videoseshanoi

Notre avis : En un peu moins de six minutes, ces élèves de 1ère ES ont réussi l’exploit de résumer en quelques dates clés la mobilisation des femmes en RDVN pendant la période de la guerre tout en échappant en partie au discours officiel. Ainsi est rappelé d’emblée la dimension « guerre civile »du conflit. Le rôle des Jeunes volontaires (TNXP) sur le front et leurs difficiles conditions de vie sur la piste Ho Chi Minh est évoqué ainsi que la campagne dites des « Trois charges » (production, famille, patrie). La seconde partie s’intéresse aux productions artistiques faisant référence au rôle des femmes pendant la guerre puis bifurque sur l’aspect commémoratif de leur sacrifice : remise de la médaille Ho Chi Minh à 1718 femmes ; reconnaissance du statut de Mères héroïques à 44253 femmes dont les enfants ont été tués à la guerre (exemple de Nguyen Thi Thu à l’appui) ou encore édification d’un imposant mémorial TNXP à Dong Loc.

Quelques portraits sont mis en avant au long du court récit : celui de Truong Thi Khue, capitaine de la 7e compagnie, de Nguyen Thi Lien, ouvrière dans une usine de textile, de Dang Thuy Tram, infirmière sur le front et auteure d’un journal intime publié trente cinq ans après ans après sa mort [1], celui de Ngo Thi Tuyen, milicienne sur le 17e Parallèle puis de Vo Thi Thang, membre d’un commando Viet-Cong spécialisé dans le terrorisme urbain. Le reportage se termine sur le sort de Nguyen Thi Nhung qui, blessée pendant la guerre et soumise à des troubles mentaux, ne reçoit aucune pension. Il soulève de cette façon les difficultés qu’ont certaines anciennes volontaires des Jeunesses de choc d’accéder à un statut et de bénéficier d’une aide de l’État aussi modeste soit-elle.

Réalisé à Hanoi, il était difficile d’évoquer le destin des vaincues, égéries, espionnes, combattantes, miliciennes de la République du Viêt-Nam dont le rôle fut bien moindre dans l’exercice direct de la guerre. On notera au passage que les « cartes militaires de femmes » présentées à 1’37 sont en fait des cartes d’identité classiques appartenant à des femmes de la République du Viêt-Nam (Sud).

Pour un travail scolaire réalisé au Viêt-Nam, soulignons l’originalité et la pertinence de cette initiative.

FG, 22/06/2013.

[1] Véritable best-seller, le texte fut publié la première fois à Hanoi en 2005 puis traduit en français. Dang Thuy Tram, Les carnets retrouvés (1968-1970), Arles, éditions Philippe Picquier, 2010.