Les mères indignées du 30 avril

39 ans après la fin de la guerre, des paysannes indignées fêtent à leur manière la journée du 30 avril. Rendues à Ho Chi Minh-Ville devant l’ambassade des États-Unis, elles manifestent leur colère contre l’injustice du régime communiste. Leurs slogans sont sans appel : “à bas les corrompus”, “à bas le régime communiste”, “à bas les communistes voleurs”, “à bas la répression”, “30 avril, journée de la perte des droits de l’homme”, “30 avril journée du ressentiment pour les indignés du Sud”, “30 avril journée noire pour le peuple vietnamien”, “Vietnam : pas de droits de l’homme, pas de droits pour les femmes”… Un événement totalement inédit depuis la chute de Saigon le 30 avril 1975 et aujourd’hui relayé sur la toile.

La première vidéo postée par le quotidien vietnamien Người Việt (Le Vietnamien) dont le siège se trouve aux États-Unis en Californie témoigne de cet événement extraordinaire. Avant d’être poursuivies par des policiers en civil, les mères indignées, téméraires, tentent de se défendre avec leurs bâtons de manifestantes. Elles sont finalement embarquées de force dans un bus.

A l’initiative de cette manifestation : “Le mouvement de solidarité des pétionnaires en lutte” (Phong Trào Liên Đới Dân Oan Tranh Đấu).


Le départ de la manifestation : “Leur libération du 30 avril c’est le vol de nos terres”.


L’analyse du journal Người Việt en ligne (jusqu’à la minute 1:36). Rappel des slogans proférés lors de la manifestation.

La banderole dit : "xx" © 2014 Dan Lam Bao
La banderole dit : “30 avril : jour de deuil pour le peuple est le jour des indignés du Viêt-Nam” © 2014 Dan Lam Bao
La manifestante Hồ Giang Mỹ Lệ, maltraitée par les policiers, est contrainte de monter dans le bus © 2014 Dan Lam Bao
La manifestante Hồ Giang Mỹ Lệ, maltraitée par les policiers en civil, est contrainte de monter dans le bus © 2014 Dan Lam Bao 

FG

Pour en savoir plus:

Voir le compte-rendu de la manifestation par Tran Ngoc Anh sur sa page Facebook, reprise sur le blog Dân Làm Báo.



Citer ce billet
guerillera (2014, 6 mai). Les mères indignées du 30 avril. Guérillera. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pd1x