Pour des recherches sur la guerre indépendantes

Une tribune de Thibaud Boncourt, Raphaëlle Branche, Christel Coton, Marielle Debos, Mathias Delori, Sylvain Laurens, Chowra Makaremi, Christophe Wasinski. Une réflexion utile et nécessaire pour la recherche.

Ce 30 mai 2018, une convention a été signée entre les directions du CNRS et du renseignement militaire. D’après le CNRS, cette convention doit permettre de donner un cadre formel à la coopération entre chercheurs et agents de renseignement militaire. Ce mélange des genres ne constitue pas un acte isolé. En 2014, le ministère des Armées a par exemple financé la création d’un Institut de la Guerre et de la Paix au sein d’une Unité Mixte de Recherche du CNRS de Paris 1. En 2016, le ministère des Armées a lancé un programme national, le « Pacte Enseignement supérieur », qui permet aux établissements d’enseignement supérieur d’obtenir le label « Centre d’Excellence Défense et Stratégie », un label associé à une subvention de 300 000 euros. Enfin, une « Association pour les Études sur la Guerre et la Stratégie » (AEGES) a vu le jour il y a quelques années avec le soutien financier du ministère des Armées.

Lire la suite : Zilsel, 23/06/2018.