Pour un féminisme incarné dans le sillage de S. de Beauvoir : entretien avec Camille Froidevaux-Metterie

Un entretien riche et passionnant avec la philosophe Camille Froidevaux-Metterie. A lire sur le carnet de recherche de Marine Rouch dédié à la pensée de Simone de Beauvoir.


Camille Froidevaux-Metterie est philosophe féministe et professeure de science politique à l’université de Reims où elle est également chargée de mission égalité. Elle est l’autrice de nombreux articles dans la presse et dans des revues scientifiques. Elle a publié de nombreux ouvrages dont La Révolution du féminin (2015), qui vient de paraître en Folio (2020), Le Corps des femmes (2018) et, il y a quelques semaines, Seins (2020). Pour lire mon compte rendu (French and English), c’est ICI.

Camille Froidevaux-Metterie est une « féministe phénoménologique » et plaide pour un retour de la question du corps, dans sa dimension sexué, au centre de nos préoccupations. Dans l’entretien qui suit, elle nous explique que la phénoménologie beauvoirienne, peu connue en France, est propice pour penser un véritable féminisme incarné.

Je la remercie infiniment de m’avoir accordé cet entretien.

Lire l’entretien : Chère Simone de Beauvoir

Réf. : Camille Froidevaux-Metterie, Marine Rouch, « Pour un féminisme incarné dans le sillage de S. de Beauvoir : entretien avec Camille Froidevaux-Metterie », Chère Simone de Beauvoir, juin 2020. URL : https://lirecrire.hypotheses.org/3226


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
guerillera (27 juin 2020). Pour un féminisme incarné dans le sillage de S. de Beauvoir : entretien avec Camille Froidevaux-Metterie. Guérillera. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/pd8e