Maria Thanopoulou : À la recherche de la mémoire des Femmes dans la Guerre – Notes méthodologiques

[Résumé] La recherche sur la mémoire des femmes dans la Seconde Guerre mondiale offre sur un champ riche et étendu qui doit être délimité. Avec, comme point de départ de notre réflexion, le cas de la Grèce, en mettant l’accent sur la recherche de la mémoire orale, nous abordons quelques questions méthodologiques qui pourraient servir à délimiter ce champ. Quel objectif sous-tend cette recherche et régit le fil conducteur de l’enquête orale ? Qu’est la « mémoire des femmes », quelles femmes en sont porteuses ? Qui interroger et comment ? Quel matériel mnémonique obtenons-nous à la suite d’une enquête orale ? Par ce type de questions, nous visons à montrer que la recherche sur la mémoire des femmes dans la guerre est un processus dynamique dont les traces sont vivement imprégnées du matériel recueilli au cours de l’enquête. Ainsi est-il impossible d’étudier le contenu de cette mémoire sans prendre en considération les conditions sociales, spatiales et temporelles qui en ont favorisé l’émergence et le recueil et ont influencé sa forme.

Lire la suite : Cahiers balkaniques

Référence papier

  • Maria Thanopoulou, « À la recherche de la mémoire des Femmes dans la Guerre », Cahiers balkaniques, 41 | -1, 221-228.

Référence électronique

  • Maria Thanopoulou, « À la recherche de la mémoire des Femmes dans la Guerre », Cahiers balkaniques [En ligne], 41 | 2013, mis en ligne le 16 mai 2013, consulté le 17 novembre 2013. URL : http://ceb.revues.org/3951 ; DOI : 10.4000/ceb.3951


Citer ce billet
guerillera (2013, 17 novembre). Maria Thanopoulou : À la recherche de la mémoire des Femmes dans la Guerre – Notes méthodologiques. Guérillera. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pd1c