Archives par mot-clé : droits des femmes

Centre Bophana : Projection spéciale du 8 mars 2021 – En ligne

Le Centre Bophana célèbre la « Journée internationale de lutte pour les droits des femmes » le 8 mars 2021!

Women’s Day Special Screening

À cette occasion importante, le Centre Bophana est honoré de vous offrir une projection spéciale EN LIGNE sur notre page Facebook, qui comprend une variété de documentaires sur la vie, l’état d’esprit et les défis des femmes, et produits dans le cadre de nos projets qui incluent « One Dollar », « Phka Sla Krom Angkar », « Amplifying Voices of Indigenous Women and Discriminated Groups », ainsi que « Conservation des éléphants ».

Le program sera projeté EN DIRECT le lundi 8 mars 2021 à 17h (UTC+07:00) sur la page Facebook du Centre Bophana (Bophana Center). Tout le monde peut profiter de la projection n’importe où!

Interview with Former Political Prisoner Tran Thi Nga About Effects of Prison on Women and Children

Entretien avec l’ancienne prisonnière de conscience Trân Thi Nga sur ses conditions de détentions et les méthodes coercitives de la Sécurité publique du Viêt-Nam à l’encontre des dissidents, de leur famille et de leurs enfants. Un témoignage important.


The 88 Project had the opportunity to interview former political prisoner Tran Thi Nga about her experience in prison and conditions in prison for women and children. Tran Thi Nga was released from prison in January and sent immediately into exile in the United States. She was about three years into a nine-year prison sentence for her activism in land and labor rights when she was released. 

In the video, Nga speaks about the psychological effects on her young children during her arrest and her time in prison. Her youngest child was only four years old when he witnessed his mother being arrested by the police in their own home. When Nga’s husband was detained for questioning, their six year-old was also detained and was even separated from his father. Nga’s children struggled with discrimination at school during her imprisonment, as well as difficulties in visiting their mother in prison. Nga was transferred to a facility 1,000 km away from the family’s hometown, and the authorities often used visitation rights as a means to try to get her to admit guilt. She urges international stakeholders to speak up for the rights of women and children and remedy the injustices caused by the Vietnamese authorities’ poor treatment of female prisoners.

Lire la suite : The 88 Project, 20/06/2020.

Ngày quốc tế phụ nữ – những dấu mốc lịch sử

Infographie du quotidien Nhân Dân [Le Peuple], organe central du Parti Communiste du Viêt-Nam édité à l’occasion de la Journée international des droits des femmes.

NDĐT – Ngày 8-3 hằng năm được Đại Hội đồng Liên hợp quốc chọn là Ngày Quốc tế Phụ nữ nhằm nâng cao vai trò và đấu tranh cho quyền của phụ nữ và trẻ em gái trong xã hội. Nhìn lại những dấu mốc lịch sử ra đời Ngày Quốc tế Phụ nữ hiện nay để thấy một quá trình đấu tranh bền bỉ của phụ nữ trên toàn thế giới.

Source : Nhân Dân, 08/03/2019. THU TRANG – ĐỨC TRUNG

8 mars : Le Viêt-Nam s’engage…

Discours et contre-discours à l’occasion du 8 marsJournée internationale des droits des femmes :

ONU – Le Viêt Nam entend consacrer toutes les ressources nécessaires pour combler les écarts entre les sexes, et développer l’emploi et d’autres services au profit de femmes dans les zones reculées

M. Truong Tan Sang, président : « L’égalité des sexes ne constitue pas seulement un objectif mais plutôt le fil conducteur du Programme de développement durable d’ici à 2030. Le Viêt Nam promet d’allouer toutes les ressources nécessaires pour pallier aux disparités de genre dans tous les domaines. Le Viêt Nam continuera à intensifier les campagnes de sensibilisation sur l’égalité des sexes et à travailler sans relâche pour garantir que 100 % des émissions diffusées par ses stations de radio et chaînes de télévision soient exclusivement liées à l’égalité des sexes. Le mouvement HeforShe a trouvé un soutien considérable au Viêt Nam. Le Viêt Nam s’engage à améliorer encore davantage l’accès des femmes, particulièrement celui des femmes vivant dans des zones difficiles, aux soins de santé, à l’éducation et aux services d’emploi. D’ici à 2020, le Viêt Nam se donne pour objectif de permettre à 50 % de ses femmes rurales d’accéder à diverses formes de formations professionnelles et d’alphabétiser 95 % des femmes âgées de 15 à 40 ans vivant dans des zones recluses. Le pays s’engage également à n’épargner aucun effort en vue d’éradiquer progressivement toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles. Il se donne pour cible de donner accès à des services de soins de santé et de conseils à au moins 50 % des victimes de violence domestique rapportées. »

Source : ONU Femmes – Engagements des États Membres

* * *

Interview with Pham Thanh Nghien

(Part 4 – Life in Detention of Female Prisoners)

© 2013 The 88 Project – Free Expression Interview Series

* * *

Viêt-Nam, province de Thanh Hóa, ville de Thanh Hóa, avenue principale, samedi 5 mars 2016. Portraits de Ho Chi Minh brandis et pancartes réclamant « la mer au peuple » : images d’une manifestation de familles de pêcheurs contre le projet de privatisation de la place de Sầm Sơn limitant l’accès à la mer. Des centaines de femmes manifestent contre le projet foncier (FLC) et renversent les barrières dressées par les forces de la Sécurité publique visant à empêcher les manifestants à se rendre devant le siège du Comité populaire. Le pouvoir local a depuis reculé face à la détermination des femmes vietnamiennes… Source originale sur la page Facebook de Manh Duc.

Image « à la une » : manifestante de Thanh Hóa et pancarte « Rendez la mer au peuple ! », 5 mars 2016.