Archives par mot-clé : genre

Les femmes dans l’histoire du Việt Nam. Regard d’une historienne [parution 16-11-2023]

Parution de la leçon inaugurale de Mme Bui Trân Phuong, historienne, invitée au Collège de France en 2023. Présentation de l’éditeur.

Comme dans le reste du monde, y compris occidental, l’histoire culturelle et sociale du Việt Nam n’échappe pas à une écriture au masculin. Malgré la persistance séculaire du mythe de la femme guerrière, le pouvoir politique est pendant longtemps resté l’apanage des hommes, laissant aux femmes la gestion économique familiale et la transmission des valeurs traditionnelles. Écrit comme un témoignage, ce livre propose une relecture de l’histoire du Việt Nam au féminin, s’interrogeant sur les sources et méthodes alternatives pour faire émerger d’autres facettes de l’histoire.

Bùi Trân Phượng enseigne depuis 1972 dans différentes universités vietnamiennes et françaises ainsi que dans des programmes développés par des universités américaines au Việt Nam. Ses travaux portent en particulier sur l’histoire de la colonisation, l’histoire des femmes et du genre ainsi que l’histoire de la culture vietnamienne dans une optique comparatiste. Elle est professeure invitée au Collège de France sur la chaire annuelle Mondes francophones, créée en en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie, pour l’année académique 2022-2023.

ISBN 978-2-7226-0627-2

Source : https://www.college-de-france.fr/fr/editions/lecons-inaugurales/les-femmes-dans-histoire-du-viet-nam-9782722606272

Bùi Trân Phượng : Les femmes dans l’histoire du Việt Nam. Regard d’une historienne – parution le 16 novembre 2023

Annonce de la parution du livre Les femmes dans l’histoire du Việt Nam. Regard d’une historienne de Phượng Bùi Trân, professeure invitée au Collège de France sur la chaire annuelle Mondes francophones (2022-2023). Une leçon inaugurale du Collège de France à ne pas manquer.

Présentation ci-après :

Comme dans le reste du monde, y compris occidental, l’histoire culturelle et sociale du Việt Nam n’échappe pas à une écriture au masculin. Malgré la persistance séculaire du mythe de la femme guerrière, le pouvoir politique est pendant longtemps resté l’apanage des hommes, laissant aux femmes la gestion économique familiale et la transmission des valeurs traditionnelles. Écrit comme un témoignage, ce livre propose une relecture de l’histoire du Việt Nam au féminin, s’interrogeant sur les sources et méthodes alternatives pour faire émerger d’autres facettes de l’histoire.

Biographie
Phượng Bùi Trân enseigne depuis 1972 dans différentes universités vietnamiennes et françaises ainsi que dans des programmes développés par des universités américaines au Việt Nam. Ses travaux portent en particulier sur l’histoire de la colonisation, l’histoire des femmes et du genre ainsi que l’histoire de la culture vietnamienne dans une optique comparatiste. Elle est professeure invitée au Collège de France sur la chaire annuelle Mondes francophones, créée en en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie, pour l’année académique 2022-2023.

« Une idée reçue au Việt Nam est de penser qu’avant l’arrivée de l’Occident le pays était très oppressif envers les femmes. Or, le pays a une source bien plus ancienne que ces mille ans de domination et fait partie d’une civilisation sud-asiatique très variée et souvent matrilinéaire. » (Le Courrier du Viêt Nam)


Extrait
« Le sujet s’est imposé […] d’abord pour combler un vide dans la discipline historique. Pour moi, cette histoire n’était pas compartimentée dans l’histoire du genre. Elle se trouvait au cœur de l’histoire moderne et contemporaine du Việt Nam et s’inscrivait dans la continuité de mes travaux sur l’originalité de la proposition de paix de Nguyễn Trường Tộ face au défi de l’Occident et de la question de la modernité dans un contexte d’impérialisme. »

Femmes vietnamiennes : créativité et engagement- Colloque Collège de France – 8 juin 2023

Un événement à ne pas manquer. Résumé et liens vers le programme détaillé des intervenantes. Colloque organisé par Phượng Bùi Trân, chaire Mondes francophones.

Collège de France
Amphithéâtre Guillaume Budé
11, place Marcelin-Berthelot
75005 Paris

Le colloque « Femmes vietnamiennes : créativité et engagement » présente des Vietnamiennes de plusieurs générations. Ces femmes ont en commun l’engagement à des valeurs pour lesquelles elles ont chacune choisi de s’investir. Certaines ont participé aux guerres et révolutions depuis 1945 ou 1975, d’autres sont nées ou ont grandi après 1975, dans différents contextes vietnamiens, d’autres encore résident à l’étranger ou viennent d’autres pays pour s’installer au Việt Nam. Ce sont des universitaires, des chercheuses, des militantes sociales, des journalistes, des écrivaines, des artistes, des femmes d’affaires. Elles nous parleront notamment de leurs expériences vécues au Việt Nam, avec le Việt Nam ou en qualité de Vietnamiennes dans un contexte globalisé.

Pour pallier les lourdes séquelles du passé, remédier aux problèmes du présent, faire face aux défis actuels et futurs aussi bien sur le plan social qu’au niveau de la vie personnelle et intime, nous les verrons déployer différentes stratégies, surmonter des obstacles éprouvants, proposer des solutions innovantes, initier de nouvelles valeurs, et toujours, se montrer imaginatives, résilientes, responsables, fortes non pas d’une quelconque autorité ou pouvoir politique, mais plutôt de leur capacité de survivre, de construire, d’édifier, de créer.

Et pourtant, héritières des précieuses ressources de leur culture d’origine, enrichies de nouvelles connaissances et pratiques apprises d’autres cultures du monde, ne sont-elles pas également et en même temps toujours en train de porter le fardeau de l’histoire longue comme d’un passé récent conflictuel et d’un présent contraignant ? Leurs témoignages diversifiés ainsi que le débat généré au cours du colloque nous permettront de mieux cerner les identités féminines plurielles en évolution.

Interprètes : M. Nguyễn Ngọc Giao, Mme Nguyễn Thụy Phương et Mme Đào Thanh Huyền.

Programme de la journée

  • 09:00 – 09:15

Phuong Bùi Trân : Introduction

  • 09:15 – 09:35

Nguyễn Thị Xuân Phượng : Couleurs sans frontières

  • 09:35 – 09:55

Trần Tố Nga : Le procès d’une femme vietnamienne

  • 09:55 – 10:25

Trần Thị Trà My : Parcours d’une femme autonome de six jambes

  • 10:40 – 11:00

Vũ Kim Hạnh : Créativité et engagement : la création de nouvelles valeurs

  • 11:00 – 11:30

Đào Lê Na : Le spectacle dans le Việt Nam contemporain : l’engagement des jeunes Vietnamiennes

  • 11:30 – 12:00

Nguyễn Hoàng Ánh : Le développement des femmes au Việt Nam à travers ma saga familiale

  • 12:00 – 12:30

Phượng Bùi Trân : Discussion


  • 14:00 – 14:30

Thuc Quyen Nguyen : D’un village vietnamien à l’Académie nationale d’ingénierie des États-Unis

  • 14:30 – 15:00

Thái Thị Ngọc Dư : Études de genre dans les universités de Ho Chi Minh Ville : du projet pilote au développement durable

  • 15:00 – 15:30

Irene Öhler : Ba Trieu’s 21st Century Daughters. A Non-Vietnamese’ Discovery of the Remarkable Women of Vietnam

  • 15:45 – 16:15

Khuất Thu Hồng : Moi, témoin et contributrice à un Việt Nam en transition

  • 16:15 – 16:45

Phan Thúy Hà : Communication d’une écrivaine indépendante

  • 16:45 – 17:15

Huyền Tôn Nữ Cát Tường : D’une femme résiliente à un agent du changement social

  • 17:15 – 17:45

Thái Thị Ngọc Dư : Discussion

  • 17:45 – 18:00

Phượng Bùi Trân : Conclusion


Source : https://www.college-de-france.fr/fr/agenda/colloque/femmes-vietnamiennes-creativite-et-engagement

Illustration “à la une” : femme vietnamienne votant aux élections de 1967 (RVN), Wikimedia Commons.

Bui Trân Phuong : Du pouvoir politique aux contributions culturelles, les femmes vietnamiennes jusqu’au milieu du XIXe siècle

Second cours de l’historienne Bui Trân Phuong au Collège de France, à découvrir en ligne. Une traversée du temps qui débute avec le soulèvement des Sœurs Trung (héroïnes nationales vietnamiennes) en 40-43 ap. JC.

Résumé :

Avec la consolidation de l’État centralisé autour des Trois Enseignements du bouddhisme, du confucianisme et du taoïsme (tam giáo) et la prédominance du confucianisme à partir du XVe siècle, les femmes perdent au fil du temps leurs prérogatives politiques. Elles restent cependant très présentes dans la littérature classique, notamment en Nôm, ainsi que dans la production et la diffusion de connaissances. Cette leçon présentera ces rares mais brillantes femmes savantes comme Trịnh Thị Ngọc Trúc, auteure du premier dictionnaire encyclopédique vietnamien et évoquera des récits et poèmes de femmes lettrées (Đoàn Thị Điểm, Hồ Xuân Hương, Bà Huyện Thanh Quan…) Je m’intéresserai aussi aux représentations des femmes dans la littérature classique écrite par les hommes et leur impact sur l’imaginaire collectif en analysant les personnages féminins et masculins dans l’œuvre littéraire de référence Truyện Kiều (Histoire de Kiêu) de Nguyễn Du. Je rappellerai enfin comment, malgré le système confucéen patriarcal, les femmes ont conservé des droits dans les domaines économique et social, partiellement reconnus par la législation et la jurisprudence, notamment dans la question de l’héritage.


URL : https://www.college-de-france.fr/agenda/cours/femmes-vietnamiennes-pouvoirs-cultures-et-identites-plurielles/du-pouvoir-politique-aux-contributions-culturelles-les-femmes-vietnamiennes-jusqu-au-milieu-du-xixe


Illustration “à la une” : Estampe de Dông Hô relatant la révolte des Deux Sœurs Trung (Hai Bà Trưng)

Bui Trân Phuong : Héritage matrilinéaire et culte de la fertilité, traditions, croyances et pratiques

La conférence du 13 mars 2023 de l’historienne Bui Trân Phuong est disponible en libre accès sur le site et la chaîne YouTube du Collège de France.


Résumé :

Quasiment absent dans l’historiographie officielle, le souvenir des femmes est préservé par des biographies individuelles ainsi que dans les pratiques religieuses et dans le folklore. Le cours analyse les miettes d’histoire (jusqu’au Xe siècle) recueillies à partir de ces différentes sources et montre comment elles sont reprises, reconstruites, recréées dans différents contextes postérieurs. J’évoquerai en particulier la religion des Mères (đạo Mẫu), un culte de déesses-mères depuis les temps les plus reculés qui, intégrant des éléments exogènes comme le taoïsme ou le chamanisme et des éléments endogènes provenant de l’histoire vietnamienne et de différentes cultures ethniques au Việt Nam a constitué une symbiose originale toujours en cours de réinvention aujourd’hui. Je rendrai compte en même temps des recherches et réflexions récentes au Việt Nam sur le legs du passé millénaire ainsi que sur les pratiques préservées ou réinventées du culte de la fertilité (tín ngưỡng phồn thực). J’en analyserai les significations et les impacts ambivalents sur les relations homme-femme.



Lien URL : https://www.college-de-france.fr/agenda/cours/femmes-vietnamiennes-pouvoirs-cultures-et-identites-plurielles/heritage-matrilineaire-et-culte-de-la-fertilite-traditions-croyances-et-pratiques